"Je veux continuer à servir Jésus" : une chrétienne indienne fuit son village après l'assassinat de son mari

Inde  une veuve chrétienne fuit son village pour échapper à la mort après l'assassinat de son mari, tout en maintenant sa foi en Jésus

Jime Kawasi, une jeune veuve chrétienne de l'État indien du Chhattisgarh vit dans la peur depuis un mois. Son mari, Kosa Kawasi, a été assassiné sous ses yeux le 4 mai dernier à cause de sa foi. Malgré cela, elle reste fidèle à Jésus. "C’est pour Jésus que mon mari a voulu être fidèle jusqu’à la mort ; moi aussi, je suivrai ses traces," affirme-t-elle.

"Je les ai vus tuer mon mari sous mes yeux," a déclaré Jime Kawasi, une jeune veuve chrétienne de l'État indien du Chhattisgarh. Son mari, Kosa Kawasi, a été assassiné le 4 mai à cause de sa foi chrétienne. Sa femme a également été agressée mais a réussi à s'échapper. Elle vit maintenant dans la peur, craignant que les assassins de son mari la retrouvent et la tuent. 

Les proches de Kosa Kawasi, furieux de sa conversion, l'ont tué après que le village ait interdit aux familles chrétiennes de participer aux offrandes tribales.

Environ 20 villageois, dirigés par son oncle Dasru Kawasi et son cousin Madiya Kawasi, sont venus chez. "Ils ont frappé le couple avec des bâtons en bois, leur ont donné des coups de pied et de poing," a rapporté Santosh Mandavi, un leader chrétien local à Morning Star News. Lorsque Kosa Kawasi a persisté dans sa foi, "son oncle et son cousin l'ont poignardé trois fois dans le ventre."

Malgré les tentatives de son épouse et de son jeune frère pour le sauver, la foule a continué à l'agresser. Les assaillants ont finalement touché le chrétien Kosa à la tête avec une hache, le tuant sur le coup.

Les cinq autres familles chrétiennes du village ont également fui, ne sachant pas quand elles pourraient revenir. Parmi elles se trouvaient des personnes âgées et des jeunes enfants.

Au cours des mois précédents, Kosa Kawasi avait reçu des menaces de mort de la part des villageois, l'appelant à renoncer au Christ. Malgré ses plaintes répétées à la police, aucune mesure n'a été prise pour le protéger.

Depuis cet incident, Jime Kawasi vit désormais cachée avec d'autres familles chrétiennes, à plusieurs kilomètres de chez elle. Mais la veuve refuse de renoncer à sa foi et reste fidèle à Jésus. "Je veux continuer à suivre et à servir Jésus," a-t-elle affirmé.

"C’est pour Jésus que mon mari a voulu être fidèle jusqu’à la mort ; moi aussi, je suivrai ses traces."

L'Inde est classé 11e dans l’Index 2024 de l'ONG Portes Ouvertes qui indique que les chrétiens “subissent de graves violences” telles que des passages à tabac, des agressions sexuelles ou encore des crimes d'honneur. La situation des chrétiens dans le pays s'est dégradée depuis l'arrivée au pouvoir du nationaliste hindou Narendra Modi en 2014.

Salma El Monser

Crédit image : Morning Star News

Articles récents >

Prions pour que nos pensées nous conduisent à faire les œuvres de Dieu

outlined-grey clock icon

Les nouvelles récentes >